Vers une urbanité exemplaire


L’objectif des établissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée est d’encourager la conception et la réalisation d’opérations innovantes, qui répondent aux attentes des habitants et des élus locaux et valorisent le territoire et les maîtres d’ouvrage.


Future opération de 70 logements dont 20% sociaux dans l’écoquartier de Montévrain (Certification Habitat et Environnement Cerqual , profil A, Engagement niveau BBC Effinergie avec 50% de production d’ECS solaire) © Bouwfonds Marignan immobilier / Architecte : Atelier BLM

L’innovation doit non seulement porter sur les aspects environnementaux, mais aussi sur le type de produits proposés, la recherche de mixité sociale et fonctionnelle, la mise en œuvre de procédés constructifs limitant les nuisances de chantier et l’entretien pour les copropriétés, la gestion appropriée (dans le cadre de logements locatifs sociaux ou de résidences spécifiques), le fonctionnement des bâtiments au quotidien, la maîtrise des charges pour le résident, etc.

Des logements de qualité répondant aux besoins des habitants aujourd’hui… et demain

Les familles d’aujourd’hui évoluent. Séparation, recomposition familiale, allongement de la durée des études, vieillissement de la population, autant de tendances qui nécessitent de nouvelles propositions en matière de conception des logements. Les équipes d’EPAMARNE-EPAFRANCE sont attentives à ce que les logements et les bâtiments proposés puissent répondre aux besoins des habitants tout au long de leur vie.

Des opérations favorisant le parcours résidentiel des ménages

Un équilibre entre propriétaires résidents, propriétaires investisseurs et locataires du parc social est recherché à l’échelle des quartiers développés et, si possible, à l’échelle de chaque opération. La taille et la typologie des logements proposés sont un paramètre essentiel à l’appréciation des opérations. Certains programmes en cours d’élaboration intègrent par ailleurs des logements aux prix de vente « maîtrisés » – nettement inférieurs à ceux du marché actuel – afin d’encourager la primo-accession à la propriété à Marne-la-Vallée.

La démarche nationale écoquartier appliquée

Les grands projets d’aménagement de Marne-la-Vallée sont développés aujourd’hui selon une démarche écoquartier.
Cela induit une intensification urbaine qui intègre la notion de « ville des courtes distances », encourage l’usage des transports en commun et laisse une large place aux espaces ouverts.

Les écoquartiers :

L’établissement public a signé en 2009 deux conventions avec l’État pour le développement des écoquartiers de Montévrain et de Bussy Saint-Georges, Le Sycomore.

Ces deux opérations totalisent un objectif de construction de 7 000 logements et de plusieurs centaines de milliers de m2 de bureaux, de commerces, d’activités et d’équipements publics et privés.

Pour favoriser le développement économique et permettre l’implantation d’entreprises nécessaires à l’équilibre habitat-emploi sur les deux communes, la programmation de ces écoquartiers prévoit :

  • la création d’un pôle tertiaire de 150 000 m2 de commerces et d’activités économiques compatibles avec la proximité de zones résidentielles,
  • l’aménagement par l’EPA d’une zone d’activités majeure de 85 ha sur le secteur de la Rucherie.

En savoir plus sur l'écoquartier Le Sycomore de Bussy Saint-Georges

En savoir plus sur l'écoquartier de Montévrain

En construisant à Marne-la-Vallée, vous serez vous aussi acteurs d’un aménagement durable.